À la découverte du Maharashtra

De Lyon à Singapour en Vélo

À la découverte du Maharashtra

Jour 98 (8 novembre 2018)

Un épais brouillard, apportant de la fraîcheur, combiné à une route plutôt en bon état nous permettent de faire 50kms dans la matinée avant de commencer à chercher un endroit pour manger.

Pendant que Rémi recherche un boui-boui dans un petit village, Hélène entame la discussions avec une autochtone, et c’est ainsi que nous nous faisons inviter dans une petite clinique par la médecin de garde. Après nous avoir offert de l’eau et quelques pâtisseries, elle nous cuisine le repas. Son anglais parfait nous permet d’avoir de chouettes échanges et de poser les questions que nous avons en tête. Entre 2 consultations, elle nous fait ensuite goûter toute les pâtisseries indiennes disponibles dans ses réserves, puis nous ravitaille en eau avant de repartir.

L’après midi s’annonce coriace avec une grosse bosse au programme, mais nous y allons enthousiaste afin de franchir la « borne 5000 » de notre voyage.

La montée et les températures ambiantes nous obligent à puiser dans nos ressources et nous devons faire de nombreuses pauses pour nous réhydrater.

Arrivé en haut lessivés, il ne reste plus qu’à nous laisser porter durant 12kms de descente pour terminer la journée… C’était sans compter que la route de ce côté de la montagne à été totalement emporté par la dernière mousson. On fait chauffer les freins à disques et terminons cette belle journée avec 83 kilomètres au compteur.

 

Jour 99

Notre hôtel et son restaurant qui nous paraissaient bien déserts hier soir en arrivant, se sont transformés on ne sait comment en repaire de nuit des bus de touristes et routiers… Bref on a eu droit à des klaxons et du bruit en salle jusqu’au bout de la nuit, nous qui trouvions que la campagne indienne était assez calme !

Le matin on est fatigués mais on se sent aussi un peu célèbres : en effet, c’est la journée de tous les selfies/photos ! Que les indiens soient en voiture, à moto ou à pied c’est toujours la même technique : grands signes de la mains pour nous arrêter, regards un peu gênés qui nous demande un selfie, hochement de tête de droite à gauche pour patienter et enfin grand sourire quand on accepte le cliché.

Dans l’après midi nous retentons la mission trouve une carte sim indienne, car celle que nous avions récupérée à Mumbai n’a jamais été activée par l’opérateur. Ça commence aussi mal que notre première tentative (donnez moi une carte d’identité indienne je vous donnerai une sim…). Puis, grâce à l’aide au fils du pharmacien du coin qui nous sert d’interprète, on réussit à mettre la main sur un sim valide 45 jours et que l’on nous active sous nos yeux, victoire !


Le soir alors que nous nous mettons à table, un groupe de policiers entre dans notre pension et c’est parti pour une petite demi-heure d’entretien informel, on ne sait pas trop pour quelle raison. On nous demande d’abord nos passeports, puis d’expliquer notre voyage et puis ensuite ça dérive sans trop que l’on comprenne les raisons d’un telle discussion : les rois de france, Napoléon et sa date de décès, l’identité du premier ministre indien, le taux de change de l’euro en roupies, le nom du président français…bref drôle de contrôle de routine ! Et puis la team police repartira comme elle est arrivée…

 

Jour 100, ça passe vite quand même…

Levé 7h pour profiter du brouillard matinal. Puis nous roulons jusque midi et s’arrêtons dans un restaurant local où nous choisissons des plats au hasard (avec un bon taux de réussite), la carte étant qu’en Hindi . S’en suit une sieste dans une forêt tropicale pour éviter le pic de chaleur avant de repartir. Vers 16h nous nous mettons à la recherche d’un hôtel, que nous négocions avec notre grande expérience des jours précédents.

Ici c’est une vie de pacha, nous finissons la journée au restaurant en essayant de recommander ce qui nous à plus les jours d’avant (avec un succès relatif cette fois !).

Bref, nous commençons à nous acclimater et à avoir nos petites habitudes indiennes. Nous apprenons à rouler à gauche sur des routes hasardeuses dans un joyeux bazar, à faire le « oui » local en inclinant la tête de gauche à droite, à nous laver avec un saut d’eau, à compter sur les doigts comme les locaux et à jouer de la trompette quand les panneaux nous le demandent…

L’inde nous dépayse et nous étonne autant par ses bons côtés (couleurs, gentillesse des habitants, nourriture, paysages…) que par ses travers, comme la saleté, les infrastructure ou la pauvreté que nous ne pouvons ignorer.

Bien que nous avions beaucoup appréhensions à venir visiter ce pays, c’est pour le moment un pari gagnant et nous avons hâte de découvrir la suite !

13 réponses

  1. chantal larue bertin dit :

    j’ai toujours été étonnée de voir du linge aussi propre dans des pays ou il y a si peu d’eau pour le laver et souvent de l’eau terreuse!!!
    bonne continuation
    Chantal

  2. Denis BERTIN dit :

    Merci pour toutes ces photos de ce pays de contrastes .
    Continuez de nous faire rêver !
    Bonne route et belles rencontres .
    Denis

  3. Les BERTINS de Pierrefiques dit :

    Salut Rémi et Hélène,

    Très intéressant cet article … nous avons voyagé avec vous ce matin en famille lors du petit-déjeuner. J’adore de découvrir les différences par rapport aux gestuelles.

    Chez nous les prochaines étapes pour aujourd’hui c’est vérification des devoirs et tournoi de tennis pour Tom.

    A part ça tout va bien à Pierrefiques ou les feuilles changent de couleur et couvrent le jardin.

    Gros bisous,

    Tom, Judith, Eva et Noah 😘😘😘😘

  4. Clavel Marie Claude dit :

    Merci de nous partager votre périple et toutes ces photos bonne continuités et soyer prudent bisous a vous deux

  5. GAZANHES dit :

    Salut les amis..wouaouwww superbes paysages encore une fois. Merci pour vos témoignages et les images auxquelles vous nous donnez accès, vraiment top.
    Plein de pensées pour vous !

    Bizzz & prenez soin de vous !!

  6. Jean-Luc dit :

    Coucou !!…
    Toujours autant de bonheur à vous lire, anecdotes super sympa, racontées avec plein d’humour, et magnifiques photos de plus en plus dépaysantes !!
    Continuez bien et soyez prudents !
    Plein de bisous à vous deux,
    Jean-Luc.

  7. Amélie dit :

    Petite question : avez-vous vu des indiennes avec les cheveux courts ?? Gros bisous et merci pour les photos.

  8. Lili dit :

    Nous lisons vos commentaires et regarder les vues colorées magnifiques sachant que nous n’irons jamais nous voyageons avec vous chaque matin a notre petit déjeuner merci Hélène et Rémi bisous Lili et BOB

  9. sirvain dit :

    Bravo
    nous vous suivons merci pour ces belles photos
    bises
    Jacques et Brigitte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *