Epopée indienne réussie !

De Lyon à Singapour en vélo

Epopée indienne réussie !

Jour 144 (24 décembre 2018)

Nous commençons notre journée par une bonne grasse matinée pour récupérer de nos kilomètres pluvieux de la veille, ainsi qu’un petit déjeuner de champions, Rémi ayant été chercher une papaye au marché, une galette des rois indienne à la ‘boulangerie’ et un petit jus de mangue frais.

Après un tour sur une plage de pêcheurs, nous essayons de dégoter un dessert pour notre réveillon de Noël que nous avons décidé de passer avec le groupe de franco-allemands que nous avons rencontré la veille. Ici, Noël se résume à quelques décorations sur les maisons et quelques inscriptions ‘Merry Christmas’ sur les gâteaux de la boulangerie, rien de plus… alors se retrouver en petit groupe d’européens nous donne un peu l’impression de faire notre repas de famille made in India !

Puis c’est la session d’ouverture de nos cadeaux respectifs, devant un impressionnant Christmas tree local !

Après déballage ce sera cours de cuisine indienne pour Rémi, afin de ramener nos plats préférés dans nos sacoches et jeux de société/hamac/bouquin pour Hélène !

Le soir, avant de réveillonner, on se retrouve à un festival de danse organisé par l’état du Tamil Nadu, nous tiendrons à peine un heure devant le spectacle pouvant se résumer de la manière suivante : prenez une scène extérieure, mettez les plus grosses enceintes que vous avez en stock, poussez les à leur maximum de puissance (de toute manière les gens sont sourds ici…), ajoutez 5 musiciens qui jouent en même temps (mais surtout pas ensemble), deux danseuses qui ressemblent à tes petites nièces ou cousines de 6 ans qui t’ont préparé un spectacle dansant en 2 heures et pleins d’indiens qui restent debout devant toi le temps de discuter et vous avez le portrait.

On se dirige ensuite prendre l’apéro à notre auberge, puis on emmène notre petit groupe manger des parrotas (encore et toujours) dans un boui-boui indien. C’est une grande première pour nos amis du service civique, en effet là où ils travaillent une cuisinière leur prépare à manger matin, midi et soir, ils sont donc un peu moins rodés en restos par rapport à nous qui y allons au moins deux fois par jour. Puis, on retourne à notre auberge déguster une salade de fruits exotique, et passons le reste de la soirée à discuter de nos expériences respectives et de nos impressions sur le sous-continent.

Une soirée originale et sympathique qui nous fait chaud au cœur.

 

Jour 145

Jour de Noël sous les tropiques : pour bien commencer la journée nous filons nous baigner dans le golfe du Bengale, et profitons de la mer pour nous tous seuls, les indiens n’étant pas très matinaux.

Nous nous en doutions, mais cela se confirme : rien de bien spécial ne se passe le 25, ça semble une journée normale pour les autochtones. Nous passons donc une partie de l’après midi à jouer à nos nouveaux jeux de société et le soir nous retrouvons la team du service civique pour aller dîner et enchaînons sur une partie de Uno. Plus de 10 ans qu’on y avait pas joué mais les réflexes reviennent vite ! Encore une très bonne soirée à discuter de tout et de rien.

 

Jour 146

Derniers coups de pédales indiens aujourd’hui pour rejoindre Chennai où nous prenons un vol pour la Thaïlande dans 3 jours.

Sur la route nous profitons d’un Décathlon pour essayer de changer le cuissard de Rémi. Disons qu’à force de le mettre quasi tous les jours, le tissu s’est pas mal abimé et par temps clair, la lune apparaît !

Quelques approximations et une négociation serrée, nous permettent de faire échanger gratuitement le cuissard acheté il y a presque deux ans (toujours sous garantie) et qui doit avoir absorbé presque 10000 kilomètres de transpiration. Une petite victoire !


Nous continuons ensuite vers Chennai en imaginant avec appréhension les 25 kilomètres de ville qui nous restent à parcourir, bien que nous ayons réservé un hôtel au sud pour ne pas faire toute la traversée de la mégalopole. Finalement ça se goupille plutôt bien pour nous, la ville est encore assez clairsemée de verdure au sud et les 2*4 voies nous permettent d’être assez éloignés du trafic, la voie de gauche n’étant utilisé que par les vendeurs à la sauvette.

Nous prenons possession de notre chambre dans le luxueux Royal Grand Hotel, qui nous a été réservé par Booking.com car notre première réservation (un peu moins chic) a été annulée au dernier moment.

Un petit tour nocturne dans un grand marché au milles couleurs clôture cette journée.

 

Jour 147

Nous profitons de notre cours de cuisine de l’après-midi qui se situe dans le centre ville de Chennai pour aller visiter la ville le matin. Après avoir suivi des indiens pour un petit raccourci à travers les voies de chemin de fer (photo de couverture), nous nous installons dans un train de banlieue en direction de la station de Chennai Beach.

Après une bonne heure de train, dans le bon wagon cette fois, nous arrivons à destination, enfin… n’imaginez pas la plage à Chennai Beach, il s’agit en fait de la zone portuaire de la ville. On est à peine sortis de la gare que l’on saute dans un autre train direction la vraie plage de Chennai. Nous sommes impressionnés par sa largeur, mais ne sommes pas très fans des quartiers qui l’entourent. On reprends donc le train vers le sud cette fois pour aller se balader autour de la station Indira Nagar, où a lieu notre cours.

A 14 heures tapantes nous sommes accueillis chaleureusement dans la maison de Sundari pour notre cooking class. Au programme, 3 éléments : un Paneer Tikka Massala (curry de légumes avec morceaux de fromage local), un Gobi Manchurian (choux fleur frit à la sauce manchurian) et Parottas (les célèbres galettes dont nous vous parlons tout le temps). Le cours est très bien construit et pour le plus grand plaisir de Rémi, les tâches les plus rébarbatives (épluchage, découpage) ont déjà étés faites par Sundari.

Nous passons une excellente après-midi et sommes fascinés de la simplicité des recettes, alors que nous nous imaginions quelque chose de très complexe. Les trois plats sont préparés en parallèle en fonction du temps de préparation / repos de chaque plat et nous avons aussi le temps de discuter de l’Inde et de notre voyage.

Une fois notre préparation terminée, nous allons nous balader une petite heure puis revenons dîner chez Sundari, qui nous a dressé une très belle table.

Nous nous régalons, d’autant plus que c’est nous qui avons préparé et nous sortons de table en roulant comme à chaque fois que l’on a bien mangé en Inde.

Après le repas, notre hôte nous décrit un peu plus en détails comment se passent les mariages hindous et les relations dans les familles entre générations, un peu complexe de comprendre le contexte pour nous européens…

S’en suit un retour sportif en tuk-tuk, où notre chauffeur se prends pour un pilote de formule 1 pendant l’heure que dure notre trajet. Il semble que l’on soit en plein rush-hour, le périph de Chennai est bondé !

 

***

Ainsi se termine notre périple indien. Nous avions peur de ce que nous allions trouver en arrivant et nous repartons presque tristes de ne pas rester quelques jours de plus…

Direction la Thaïlande, où nous commencerons par poser les vélos pour profiter du nouvel an à Bangkok avec des amis, puis d’une dizaine de jours avec nos familles dans le nord du pays.

C’est donc le moment pour nous de faire une petite pause blog pour profiter de nos proches au maximum. Nous reprendrons l’écriture en même temps que nos vélos, même si quelques photos seront peut être publiées d’ici là…

Nous vous souhaitons une très belle fin d’année 2018 !

6 réponses

  1. Fany dit :

    J’espère que vous avez bien noté les recettes, on attend avec impatience que vous nous les fassiez en revenant 😊 allez Rémi, je veux bien tout éplucher pour toi en avance 😜
    Profitez bien les copains (du jour de l’an, de Pollette, Biadallou et Lecanu, ainsi que de vos familles !!). On attend avec impatiente que vous repreniez vos vélos (et donc votre blog) pour découvrir un nouveau pays !!! Des gros bisous

  2. Marjorie dit :

    Je vous souhaite une magnifique nouvelle année 2019, même si vous avez mis la barre très haut en 2018 !
    💖

  3. chantal larue bertin dit :

    Bon vent vers la Thaïlande, nous avons hâte de partager le blog en live!!!
    Bonne continuation
    Chantal

  4. Liliane Lesauvage dit :

    Bonne fête de f’in d’année vos magnifiques photos respirent le bonheur gros bisous de Lili et BOB

  5. Julien G dit :

    Meilleurs voeux à tout les deux et une bonne suite de voyage (et de belles photos pour nous !!).
    On attend votre retour pour la dégustation !! 😉

  6. Marie, Niccolo et Sophia dit :

    Très heureuse de voir que l’année c’est joliment terminée pour vous!
    L’inde avait en effet l’air d’être une très belle étape de votre voyage.

    Nous avons hâte de suivre vos prochaines aventures.

    Passez de beaux moments avec les copains et la famille!!!

    Des bisous
    Marie, Niccolo et Sophia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *