L’Italie en poésie

De Lyon à Singapour en vélo

L’Italie en poésie

Ca roule, ça roule, au jour trois cent trente,
Sous une chaleur estivale étouffante.
Il nous manquent bien nos amis Slovènes,
Dont la conduite était très zen.
Maintenant, les italiens avec un style très latin,
Sont en passe de rivaliser avec les indiens.
Nous nous immergeons dans la cuisine d’ici,
Ce soir c’est “pasta” et jambon de pays.

Ça file, ça file, au jour trois cent trente et un,
Après quatre-vingts kilomètres plein d’entrain,
C’est finalement un grand fan de vélo,
Qui nous invite dans son château.
Comprenez une pelouse bien tondue,
Avec table, toilettes et WiFi, bien entendu !
Nos soirées sont maintenant fantastiques,
Sans nos amis les moustiques.

Ça pédale, ça pédale, au jour trois cent trente deux,
Sur une voie verte qui nous rend heureux.
Peut-être nos habits sont-ils moches ?
Un local nous en offre pour remplir nos sacoches.
Vestes, maillots et tour de cou,
Il y en a pour tout les goûts.
Hélène déclare une petite crevaison,
Égalisation ! Elle sera vite rejoint par son compagnon !

Ça pousse, ça pousse, au jour trois cent trente trois,
Traversé des vignes de Vénétie, un bien bel endroit.
Nous passons les quinze milles kilomètres,
Dans ce magnifique décor champêtre.

 

Passion, mangue, yaourt, spéculoos et leurs cornets,
Nous dégustons de délicieuses crèmes glacées.

En espérant que ce poème vous a plu
Les commentaires, en vers, sont attendus !

4 réponses

  1. Marjorie.gabriel dit :

    Pédaler vous donne l’lnspiration.
    Merci de partager votre passion.
    La chaleur est étouffante.
    Mais vos vidéos marrantes.
    Impatiente de vous revoir
    Et de partager vos mémoires.
    Bises

  2. chantal larue dit :

    Poésie d’étape
    Aux yeux clairs et foncés s’offrent les beaux paysages…………………………. …… et la chaleur
    Aux jambes, pieds et mollets s’offrent les routes, les ponts, les chemins…….. et la chaleur
    A la gourmandise s’offrent les glaces,les pastas , l’houmous et le reste ……..et la chaleur
    Aux corps déguenillés s’offrent les beaux maillots contrefaits……………………. et la chaleur
    Aux dos fatigués s’offrent le beau champs de blé ,la tente orange……………….et la chaleur
    A l’humanité s’offre ……………………………………………………………………………la chaleur humaine!!!
    Des bisous
    Chantal

  3. Amélie dit :

    La chatte
    A quatre
    Papattes
    😁

    Ps: comme je n’étais pas au niveau, j’ai fait simple…
    Qui saura retrouver la référence ??

  4. Sirvain Jean Yves et Annie dit :

    Avec du retard
    Nous admirons sans fard
    Tous ces poèmes grand art
    Et votre 15 millième kilomètre dare dare
    Dans ce décor sans nénuphar
    Sous une chaleur de pétard!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *